Accueil
  • Rechercher
  • S'enregistrer
  • Connexion
  • Il y a plus de 2000 ans, vos ancêtres étaient attachés à leurs branches, tout comme n'importe quel végétal comestible. Il y a plus de 2000 ans, Ania Bradford les changea en êtres humains tout à fait acceptables (exceptées quelques différences). Seulement la prolifération beaucoup trop rapide de ces êtres fut vite incontrôlable, si bien que des mesures durent être prises. Un exil, un exil en Amérique, un exil sans retour. Vous voilà donc avec comme seul territoire le vaste continent Américain, vous continuez à y vivre, sans contact avec le reste du monde...

    Je suis Elvire, Un admin un peu con mais je suis gentil. Vous pouvez m'envoyer un MP là !
    Septembre 4050
    Ensoleillé

    Annonce

    Je suis Angélique, une admin qui sent la fraise et je vous aime déjà. Vous pouvez m'envoyer un MP là !

    Prédéfinis

    Georgette
    Epicée
    Lien

    Niko
    Sucré
    Lien

    Pearl
    Fade
    Lien

    Taylor
    Amer.e
    Lien

    Timmy
    Acide
    Lien

    Persy
    Sec
    Lien

    Un peu plus?

    Vie du forum

    Membre du mois : Eloyse
    Son profil | Sa fiche | Sa demande de RP

    @XXX recherche XXXX pour son rp : Titre du rp
    @XXX recherche XXXX pour son rp : Titre du rp
    @XXX recherche XXXX pour son rp : Titre du rp

    Top

    Je suis Ania Bradford la déesse. Les top-sites sont à mes pieds.
    🍋 🍊 🍍 🍅
    Le Deal du moment :
    Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de ...
    Voir le deal
    16.14 €

    Aller en bas
    Angel in the night - Angélique EmptyAngel in the night - Angélique
    Ven 12 Juil - 1:06
    Rhiannon
    Membre très acide
    Membre très acide
    Angel in the night - Angélique 201020094347845456
    Messages : 34
    Date d'inscription : 23/06/2019
    Fruit / Légume : Citron
    Métier/Etude : Directrice du complexe scolaire
    Il est tôt. Juste assez tôt pour que les oiseaux commencent à chanter, que le soleil se lève doucement et que les premiers diurnes sortent de leurs habitations pour se rendre au travail, croisant les derniers nocturnes, ceux qui vont profiter de leur jour de repos pour dormir et oublier toutes les âneries qu'ils ont pu faire au cours de la soirée.

    Rhiannon, comme l'on peut s'en douter, fait partie de cette seconde catégorie. Pour elle il est tard. Juste assez tard pour croiser les premiers travailleurs et se rendre compte qu'elle va probablement passer la journée au lit. Boarf, une fois de temps en temps, ce n'est pas un drame, non ? Pour une fois qu'elle réussit à convaincre Ianto de sortir avec elle et de profiter un peu... Bon, vrai, il y a eu un léger abus sur la boisson de sa part -son aîné ne buvant jamais vraiment beaucoup avec elle, probablement par peur qu'elle lui fasse faire des trucs stupides. Mais ils sont rentrés en taxi. Du moins le taxi vient de la déposer devant son immeuble et Ianto est le prochain. Elle compte bien évidemment sur lui pour lui envoyer un message télépathique une fois arrivé. En attendant, la voilà qui entre dans l'immeuble et prend l'ascenseur direction son étage.

    Ce n'est pas vraiment là qu'elle s'attend à croiser du monde. Après tout, le quartier est certes vivant, mais la plupart des habitants de son étage ne sont ni des couche-tard, ni des lève-tôt. A part Keathe, peut-être... Et encore, si elle ne l'a pas croisé en soirée en train de faire son boulot de videur, c'est probablement qu'il est en congé et donc en train de profiter d'un repos bien mérité.

    C'est alors que cette pensée lui parcourt l'esprit que la blonde voit une forme un peu plus loin dans le couloir. Elle s'approche, pour remarquer qu'il s'agit effectivement de la porte de l'appartement de Keathe. Mais la silhouette n'est pas celle de l'acide, Rhiannon en mettrait sa main à couper. Bien plus fluette, moins carrée, trop de cheveux. Cheveux plutôt désordonnés d'ailleurs... Rhiannon connaît un style coiffé-décoiffé quand elle en voit un pour le pratiquer régulièrement, mais celui-là, c'est du "saut du lit" involontaire, garanti !

    Mais qui est donc cette jeune femme qui sort de l'appartement de son voisin-gay-qui-s'ignore ? La curiosité est trop forte pour que la fêtarde fasse autre chose que s'appuyer contre la porte de son propre appartement en attendant que la belle éveillée s'approche. Brais croisés, elle observe la venue obligatoire (pas d'autre chemin dans un couloir ne comportant qu'un ascenseur, après tout) de la jeune fille avec un sourire amusé et un sourcil haussé. Ce visage lui dit quelque chose...

    "On s'enfuit déjà ?"

    Oui, décidément, cette gamine lui dit quelque chose... Une étudiante, probablement. Mais qui est-elle pour le voisin ignare ? Un autre coup d'un soir pour se prouver qu'il n'était "pas gay" ? Cela peut expliquer pourquoi elle part de chez lui comme une voleuse...
    Rhiannon
    Liens pratiques
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Mar 23 Juil - 23:03
    Angélique
    lait à la fraise
    lait à la fraise
    Angel in the night - Angélique 5UgBCI44_400x400
    Pseudo : Tetsu
    Messages : 218
    Date d'inscription : 23/06/2014
    Age : 21
    Fruit / Légume : Cerise
    Métier/Etude : Etudiante




    Angel in the night

    Juste venir le voir – le surveiller, peut-être.
    Juste venir savoir – si il allait mieux, si l'arc-en-ciel sur son torse s'était un peu effacé.
    C'est ce que tu te dis toujours mais à chaque fois, tu sais, vous savez comment ça va se finir. Tu ne regrettes pas vraiment. Lorsque tu regardes dans ses yeux, tu vois qu'il n'y a pas ces sentiments si troublants ; lorsque tu regardes dans les tiens au travers un miroir, tu vois qu'ils n'y sont pas non plus. Alors, tout va bien. C'est ce que tu te dis oui, mais t'as du mal à comprendre pourquoi il te caresse encore de cette façon même depuis votre séparation. Pourquoi t'as l'impression qu'il est un peu ailleurs lorsqu'il te touche, pourquoi t'as l'impression qu'il y met moins d'entrain – peut-être, peut-être parce que dans ses pupilles, tu n'y vois pas ces sentiments pour toi mais bel et bien un fantôme.

    Il n'a pas encore gémit le prénom de quelqu'un d'autre.
    Sûrement que si il le faisait, tu ne lui en voudrais même pas ; tu chercherais juste à savoir qui était-ce, parce qu'une meilleure amie, ça sert à ça. Et peut-être que tu serais un peu vexée d'apprendre que tu lui sers d'alibi – pour quoi, pour qui, peut-être pour lui-même, Kaethe il est pas vraiment du genre à assumer qu'il peut aimer. Il faudrait qu'elle essaie de lui tirer les vers du nez, mais tu as toujours du mal avec cette tête brûlée. Alors, tu as reporté pour plus tard – mais tu es têtue, toi aussi, alors ça viendra, tu le sais.

    Aujourd'hui, on est samedi. Peut-être que tu avais un peu prévu, au fond, de finir de cette façon-là ; t'as ramené toutes tes affaires du week-end de ta chambre d'internat, parce que tous les week-end, tu rentres chez toi. Il est encore tôt, très tôt, mais Maman n'est pas du genre à se lever tard, contrairement à la masse endormie à tes côtés. Et si tu arrivais trop tard, Maman allait t'engueuler, alors tu t'efforces de te lever du lit et de te préparer en vitesse. Flemme de te coiffer, tu le feras juste chez toi un peu plus au calme ; un bisou claqué sur la joue de ton meilleur ami, t'en profites toujours pendant qu'il dort et qu'il ne se doute rien, l'empêchant de râler par la même occasion, et voilà que tu files déjà, claquant la porte le plus doucement possible.

    Tu n'as pas atteins le bout de couloir que tu croises l'une de tes voisines, qui te dit vaguement quelque chose, sans parvenir à mettre un nom ou un statut sur son visage. Tu fronces un peu les sourcils, avant de piquer un fard lorsqu'elle t'aborde de but en blanc, plus surprise que gênée pour le coup – même si bon, être chopée au saut du lit après une partie de jambes en l'air par une inconnue n'était pas le truc le plus rassurant au monde... Euh... Oui ? Que devais-tu répondre dans ce genre de situations ? Tu ne savais pas vraiment. Tu pinces tes lèvres, te tournes un peu vers la porte d'où tu viens, avant de reposer tes pupilles sur elle. Vous connaissez Kaethe? Le contraire serait vachement étonnant, à moins que ça ne soit qu'une voisine qui s'ennuie un peu dans sa vie et qui a besoin de savoir tous les potins sur son bâtiment.


    © SIAL ; icon tumblr




    strawberry milkneed me more,
    need you more
    I’ll paint it blue – I’ll play a tune | I’m wishing too – For something new | It will come true – With me and you | And then we’ll finally break through. | Swimming through the Milky Way, I wanna break away and take the leap.
    Angélique
    Liens pratiques
    https://befruit.forumactif.org/t152-angelique-t-offrir-mon-coeur-https://befruit.forumactif.org/t174-comme-un-sourire-sur-le-champ-de-bataille-angelique
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Lun 19 Aoû - 20:39
    Rhiannon
    Membre très acide
    Membre très acide
    Angel in the night - Angélique 201020094347845456
    Messages : 34
    Date d'inscription : 23/06/2019
    Fruit / Légume : Citron
    Métier/Etude : Directrice du complexe scolaire
    La gamine -il ne faut pas le prendre mal, c'est comme ça que Rhiannon appelle toutes les femmes trop jeunes pour elle dans sa tête- s'étonne d'abord de se faire aborder (normal, vu l'heure) avant de piquer un fard quand elle lui lance une petite pique. Oh, mais il ne faut pas ma petite ! C'est avant tout destiné à l'autre "Je-ne-suis-PAS-gay !" qui pionce encore. Probablement. Rhiannon aime penser qu'il aurait eu assez de tact pour reconduire la jeune fille à la porte, dans le cas contraire.

    L'étudiante lui répond et la citron ne peut s'empêcher de sourire légèrement, avec un petit quelque chose de cynique, tout de même : Certainement une sucrée. Il n'y a que les sucrés pour répondre avec une telle innocence à ce genre de phrases, non ? Ce serait attendrissant si ce n'était pas si fatiguant, à la longue. Pas qu'elle ait quoi que ce soit contre les sucrés en tant que tels, mais au final, elle les trouve... prévisibles.

    Tout comme la question qui suit. Rhiannon regarde la jeune fille en haussant un sourcil. A son avis ? La réponse paraît tout de même plutôt évidente, non ? A moins qu'il y ait des gens qui s'amusent à se lever à des heures indues pour espionner leurs voisins... Elle soupire doucement. Finalement, la gamine a raison : ça se trouve, il y a des gens comme ça. En réalité, elle est même sûre que la vieille de l'étage d'en-dessous est comme ça : elle la croise bien trop souvent pour que ce soit une coïncidence.

    "C'est un ancien élève à moi. Et puis j'ai gardé son lapin, deux-trois fois."

    Si elle ne l'a pas encore reconnue, ça doit être chose faite, à présent. Du moins ça le sera dès qu'elle l'aura relié au réseau pédagogique, puis à la directrice qu'elle pouvait croiser dans les couloirs de l'Académie. Pas qu'elle ait énormément le temps de patrouiller vu la tonne de paperasse quotidienne, mais elle essayait au maximum. C'est important, de rester en contact avec la population dont on doit prendre soin. Et puis, ça la rend plus approchable, ce qui n'est pas plus mal : les gamins avaient tellement peur de l'ancien directeur, ce n'est pas vraiment quelque chose qu'elle veut véhiculer.

    Sortant de ses pensées, Rhiannon secoue légèrement la tête avant de se tourner vers l'amie de Keathe avec un sourire mutin.

    "Ne le prends pas mal surtout, mais tu n'as pas vraiment le profil des personnes que je supposais qu'il mettait dans son lit."

    Ou plutôt si, elle a exactement le profil : celui de celles qu'il utilise pour se voiler la face. La blonde étudie attentivement le visage de celle qui lui fait face : Va-t-elle s'indigner, s'étonner, ne pas comprendre ou même acquiescer ? Tellement de solutions possibles... La directrice a bien une version en tête, mais qui sait ? Peut-être cette jeune femme va lui montrer que les sucrés ne sont pas tous si prévisibles que cela.
    Rhiannon
    Liens pratiques
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Dim 22 Sep - 10:50
    Angélique
    lait à la fraise
    lait à la fraise
    Angel in the night - Angélique 5UgBCI44_400x400
    Pseudo : Tetsu
    Messages : 218
    Date d'inscription : 23/06/2014
    Age : 21
    Fruit / Légume : Cerise
    Métier/Etude : Etudiante




    Angel in the night

    C'était une situation plutôt cocasse – mais tu as toujours eu le don de t'y mettre, de toute façon. Foncer la tête la première dans les problèmes, y barboter comme si t'étais un canard jusqu'à prendre l'eau parce qu'en vrai, t'es humaine, et tu fatigues parfois un peu à trop ramer. Et tu fais des métaphores pourries en plus de ça ; t'es un peu crevée, faut dire, t'aurais bien aimé roupiller autant que ton idiot de meilleur ami. Bref, tu sais absolument pas dans quoi tu t'es fourrée encore Angy, mais vu l'air bien trop amusé de la voisine, tu ne tarderas pas à le savoir. Pour le moment, tu réponds, un peu surprise et un peu méfiante aussi, te demandant à quelle sauce tu allais être mangée.
    Et puis,
    et puis.
    Elle dit ancien élève.
    Ding dong dans ton esprit embrumé, Angy ; ce visage qui te disait quelque chose, il te revient soudain.
    T'es face à ta directrice, bon sang de bois !
    Ta bouche trace un « o » parfait quelques secondes, avant qu'un sourire heureux de la rencontrer par ici n'éclaire ton visage. T'es beaucoup moins méfiante, soudain ; tu sais à quel point la directrice est sympa et à quel point elle a toujours fait pour ses élèves, même lorsqu'elle n'était que simple prof, alors il y avait tout de même peu de chance pour qu'elle te fasse passer par-dessus la balustrade.
    Ah, c'est vous qui l'avez gardé alors ! Que tu t'exclames, te souvenant de ces quelques fois où il t'en avait parlé. Il avait évoqué une voisine, mais sûrement pas le fait que ce soit la directrice de l'Académie et l'une de ses anciennes profs ; l'une des seules à s'être inquiétée pour lui, maintenant que tu creusais un peu ta mémoire. Est-ce qu'elle savait à quel point il avait coulé, ces derniers temps ? Tu n'oserais sans doute jamais poser la question, ou même aborder le sujet. Ce n'était pas vraiment à toi de le faire, n'est-ce pas ?

    Et puis elle te parle de profil à mettre dans le lit de Kaethe et toi t'as un petit haussement de sourcils de celle qui a du mal à voir où elle voulait en venir. Tu cochais pas les bonnes cases dans les critères Tinder ? Cela t'intriguait plus que ça ne te vexait ; t'étais une sucrée, de toute façon, il en fallait beaucoup pour te mettre en colère (Kaethe le savait très bien). Je ne le prends pas mal, mais vous imaginez quel genre de personnes au juste? Peut-être qu'elle l'avait vue. La personne qui hante les pensées de Kaethe, celle qu'il imagine lorsque ses doigts frôle ta peau, t'aimerais bien en savoir plus toi, sur ce fantôme qui semble éclairer ses pupilles bien trop sombres.

    Alors tu fixes, curieuse.
    Presque impatiente qu'elle parle – peu importe que ça puisse te vexer ou non.
    T'étais pas amoureuse de ton côté non plus ; y'a que ta fierté qui en prendrait un petit coup, à servir d'alibi.
    Mais c'est pas grave, tu t'en remettras – tu t'en remets toujours.


    © SIAL ; icon tumblr




    strawberry milkneed me more,
    need you more
    I’ll paint it blue – I’ll play a tune | I’m wishing too – For something new | It will come true – With me and you | And then we’ll finally break through. | Swimming through the Milky Way, I wanna break away and take the leap.
    Angélique
    Liens pratiques
    https://befruit.forumactif.org/t152-angelique-t-offrir-mon-coeur-https://befruit.forumactif.org/t174-comme-un-sourire-sur-le-champ-de-bataille-angelique
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Mer 20 Mai - 14:16
    Rhiannon
    Membre très acide
    Membre très acide
    Angel in the night - Angélique 201020094347845456
    Messages : 34
    Date d'inscription : 23/06/2019
    Fruit / Légume : Citron
    Métier/Etude : Directrice du complexe scolaire
    [HRP : Oui, je sais, ça tient du miracle... Désolée ^^"]

    Une tête un peu ébahie. Des yeux un peu moins ensommeillés, des lèvres étonnées. Cela ne dure pas longtemps, juste assez pour que l'autre remarque la réalisation de l'une. Rhiannon a un léger sourire : ça l'amuse toujours, quand quelqu'un réalise que oui, c'est elle la directrice. Du moins, quand ce n'est pas quelqu'un qui cherche à la prendre de haut. Ceux-là la font sourire également, mais quelque chose de beaucoup plus sardonique, avant qu'elle les remette en place bien comme il faut.

    Heureusement pour la gamine, ce n'est pas son cas. La voilà qui sourit joyeusement, heureuse et agréable comme la sucrée qu'elle est. La remarque sur le lapin semble avoir porté ses fruits. Rhiannon ricane, ses souvenirs (un peu alcoolisés) de l'animal refaisant surface.

    "Ouais... La bestiole est pas super commode, mais je suppose qu'il fallait pas s'attendre à moins quand on connaît son propriétaire...

    Elle râle plus pour la forme qu'autre chose : après tout, quand il s'agit d'être mal-aimable, la blonde n'est pas bien loin non plus sur la liste. Mais il faut tout de même avouer que le lapin a un sacré caractère : Tant mieux, cela rendait les sessions de pet-sitting un peu plus amusantes, après tout.

    Au fil de la discussion, elle tente une réplique mutine qui n'est pas sans déclencher l'intérêt de son interlocutrice. Apparemment, elle ne comprend pas ce dont il est question... C'est dommage, Rhiannon aurait préféré pouvoir discuter avec quelqu'un qui savait aussi bien qu'elle ce que son cher voisin s'efforçait d'ignorer. Tant pis, elle allait devoir éclairer sa lanterne. La directrice n'avait pas non plus l'intention de blesser la jeune fille, mais cette dernière paraissait très difficile à vexer. C'était une des choses positives avec les sucrés : ils étaient moins explosifs que... et bien, elle ou son frère, par exemple.

    ...Même si Ianto serait un mauvais exemple aux yeux de beaucoup de monde.

    "Hum... Plus grand, peut-être... Beaucoup plus brun, ça oui. Et puis... les épaules un peu plus carrées, moins de hanches, ça c'est sûr..."

    Un léger sourire en coin en se demandant si la jeune femme va comprendre ou non ses allusions. Sourire qui se fane un peu alors qu'un élancement dans son crâne lui fait dire qu'il va lui falloir un grand verre d'eau. ...Ou plusieurs, si elle veut éviter de passer la journée à se plaindre de la gueule de bois sévère qui la menace.
    Rhiannon
    Liens pratiques
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Lun 2 Nov - 18:08
    Angélique
    lait à la fraise
    lait à la fraise
    Angel in the night - Angélique 5UgBCI44_400x400
    Pseudo : Tetsu
    Messages : 218
    Date d'inscription : 23/06/2014
    Age : 21
    Fruit / Légume : Cerise
    Métier/Etude : Etudiante




    Angel in the night

    Ton meilleur ami s’est bien gardé de lui préciser que son lapin a été gardé par son ancienne professeur et directrice, qu’il avait pourtant très bien connu vu qu’elle avait été l’une des rares à s’intéresser à son cas lorsqu’il était encore à l’académie. Un grand éclat de rire secoue tes épaules lorsque Rhiannon te précise le caractère très peu commode de la bête qu’elle a gardé, semblable à celui de son propriétaire. « Je suis certaine que vous en avez déjà maté des pires… » Et par-là, tu parles aussi bien du lapin que du propriétaire en question.

    D’ailleurs, la conversation rapidement sur ton meilleur ami et sur ce que ta directrice pense de ce qu’il glisse dans son lit. La plupart des gens lui auraient répondus que ça ne la regardait pas, mais premièrement tu ne peux pas l’envoyer chier comme ça car tu es encore sous son autorité et deuxièmement, ça pourrait te profiter à toi aussi. Cela commence à faire un bon moment que tu sais qu’il cache à lui-même et au reste du monde des sentiments qu’il ne veut pas avouer. Du coup, tu lui demandes un peu plus de précisions ; tu n’as jamais dit n’avoir que des qualités, et la curiosité est définitivement le défaut dont as le moins honte. Tu n’hésites jamais à mettre ton nez là où il ne faut pas lorsque tu penses que ça peut aider ton entourage, et ton meilleur ami est de loin l’une des personnes qui aurait le plus besoin d’un coup de pouce pour avancer dans la vie.

    Il stagne depuis trop longtemps dans sa marée noire. Il est temps que tu le tires un peu plus fortement que ça.

    Tu hausses un sourcil à la description que Rhiannon te donne. Des épaules plus carrées et moins de hanches, hein… « Moins de poitrine aussi, n’est-ce pas ? » Que tu demandes, grimaçant légèrement malgré tout. Est-il gay, bi, pan, on ne sait pas quoi d’autre ? Tu espères au moins bi, qu’il ne te mette pas dans son lit simplement pour avoir une carte d’hétéro en guise d’alibi, qu’il prenne un minimum son pied avec toi. C’est une histoire de fierté, et même les sucrés en ont ! « Vous avez dit brun… Vous pensez à quelqu’un en particulier ? Vous n’auriez pas, je sais pas, un prénom, quelque chose… ? » Car brun ça reste beaucoup trop vague ! Toi, tu veux savoir si tu peux le pousser dans les bras de la personne à qui il pense lorsque son regard se perd dans le vide. Et tu le vois bien, qu’il le fait, bordel. Tu rêves de ce sentiment depuis tant d’années, sans être capable de ne serait-ce que le frôler.



    © SIAL ; icon tumblr





    strawberry milkneed me more,
    need you more
    I’ll paint it blue – I’ll play a tune | I’m wishing too – For something new | It will come true – With me and you | And then we’ll finally break through. | Swimming through the Milky Way, I wanna break away and take the leap.
    Angélique
    Liens pratiques
    https://befruit.forumactif.org/t152-angelique-t-offrir-mon-coeur-https://befruit.forumactif.org/t174-comme-un-sourire-sur-le-champ-de-bataille-angelique
    Angel in the night - Angélique EmptyRe: Angel in the night - Angélique
    Contenu sponsorisé
    Liens pratiques
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum