Peace, love and vegetables!
 

Partagez | .
 

 Une Cacao voulant devenir professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Une Cacao voulant devenir professeur   Mar 24 Juin - 22:13

Kitty



Age: 26 ans

Métier voulu: Professeur de SVT des collégiens de l'académie de Tropica.

Etudes (études faites, filières):

Nerveuse ça je l'étais. J'avais du mettre en charpie au moins
trois rouleaux de papier toilette quand on appela mon nom.
Je tirai la chasse, remettais mon jeans en quatrième vitesse
et me précipitais en dehors des WC dans un : " C'est moi!"

Les gens autour chuchotaient, je leur lançais un grand sourire.
Mais un monsieur en costard me noua le ventre. Ils étaient donc tous là
pour être professeur ? Et si c'était de ma matière ???

Non ressaisis toi Kitty ! Tu peux le faire !
Après une grande inspiration, je rentrais dans l'antre du diable...le bureau du directeur. Je me détendis et m'assis après deux minutes rassurée qu'on ne m'ait pas dévorée.

Un grand sourire sur le visage j’énonçais mon parcours après m'être présentée.
Je parlais vite mais distinctement racontant ce que j'avais appris en terminale S spécialité SVT, puis en licence BGSTU et maîtrise BGSTU (biologie générale sciences de la terre et de l'univers).

J'avais ensuite décrochée le concours d'enseignement SVT section collège.

Après avoir résumée chaque connaissance pendant au moins une heure. Je passais à la question suivante ( ouf le directeur n'était pas mort sous mon flot motivé de paroles).


Permis de conduire: [x] oui  balbutiais-je en précisant avoir une grosse voiture ( 8 places) fidèle et en bon état malgré ses années, je l'ai hérité de ma tante à son décès.

Aptitudes:

Les aptitudes, en voilà une question difficile. Puis soudain j'eus le déclic, je me mis à exposer le programme de collège ( Les organes des sens, la matière et les matériaux,
la découverte du fonctionnement du corps humain..).

J'expliquais que dans le cadre de mes remplacements qui ont duré un an ( de 25 à 26 ans) après ma réussite au concours, dans différentes écoles, j'avais appris aux élèves les connaissances par mille et une astuces, une fois une classe était vraiment récalcitrante à apprendre alors à mon troisième jour j'y étais revenue posément et un grand sourire aux lèvres.

Ce qui avait étonné les élèves ( trois jours suffisaient en principe pour faire démissionner leur enseignant). J'avais avec moi un grand cabas et l'autorisation
du directeur, après avoir distribué des bottes et K-way à chacun nous sommes allés sur le terrain et sans s'en rendre compte ils ont progressé. Chaque pierre, chaque moment, chaque question donnait lieu à un débat fabuleux. Ces élèves venaient d'apprendre à aimer apprendre mais ils ne s'en rendaient pas encore compte.

Le lendemain j'annonçais une interrogation, malgré leurs regards meurtriers je leur souris en leur disant de simplement lire le test et que si ils ne pensaient pas
avoir 50 sur 100 au moins, je mangerai ma pile de tests. Je croyais en eux, d'où le risque. Persuadés de pouvoir me torturer, ils ont pris la feuille, l'ont lu.
Je n'eus pas à manger une seule feuille d'interrogation et tous ces soit-disant cancres eurent la moyenne !

Je pense être dotée de patience, d'une bonne mémoire, persévérance, sociabilité et imagination tout en restant continuellement dans le programme. Je ne me décourage jamais.

Je crois en la réussite de chaque collégien, mes remplacements ont tous duré entre une et trois semaines maximum. Mais je suis passionnée pour enseigner et faire découvrir leur identité à chacun. Car se comprendre, comprendre le monde c'est aussi s'épanouir soi-même.


Loisirs:

J'aime découvrir, curieuse de tout, je vais souvent sur le terrain ! J'élève des moustiques dans un terrarium et j'ai un hamster femelle " Grignote", j'ai un appartement en ville au second étage d'une maison. Au premier une famille de fraises y loge. Au rez de chaussé, un couple de bananes y vit et on les entend souvent faire la fête avec leurs amis.

Pourquoi ce métier?

Tout a commencé dans la ferme de mes parents où j'a grandi. Je n'allais rentrer à l'académie, ici à Tropica, qu'à cinq ans et demi où nous déménagerions en ville pour le nouveau poste de mon père, médecin en chef ancien médecin de campagne. Ma mère était née dans une famille aimant la nature et transmet par son enthousiasme à tous cette passion. il parait que je lui ressemble un peu.

Jusqu’à mes cinq ans et quatre mois, je voyais souvent, mon grand-père instituteur du village. Celui-ci adorait la botanique et la zoologie. il m'apprit beaucoup !

Puis en même temps qu'il s'éteignait mes premiers nouveaux membres de la famille sont nés, une vie partait pour laisser place à deux autres:
Alexia et Sun des faux jumeaux.

A cinq ans et cinq mois , je fus donc grande sœur. Trois ans près notre déménagement en ville, trois frères virent le jour, des vrais jumeaux. Je me retrouvais donc avec une sœur et un frère à la maternelle et trois nouveaux frères, je les adorais. A sept ans et demi je savais déjà bien lire et compter.

J'adorais aider maman et papa à les faire grandir et sourire ! Les années passèrent ma passion pour les mathématiques et les sciences grandit avec moi, ainsi que ma débrouillardise et ma patience pour m'occuper des plus jeunes.

L'académie où je postule, ici donc, devint comme un lieu d'apprentissage
merveilleux où je faisais mille découvertes.

J'adorais apprendre et transmettre, en dernière année de collège, je donnais des cours de soutien bénévolement aux plus jeunes, expliquer me passionnait et me permettait d'acquérir à vie les connaissances. Première de la classe en SVT, le monde qui m'entourait était devenu un trésor à découvrir, apprendre, partager. Ma famille en ville dans une bâtisse la plus grande de celle alignées du quartier
résidentielles, grandissait elle aussi.

J'y rentrais chaque soir jusqu'au lycée où je devins pensionnaire  car ma famille, pour cause d'une nouvelle naissance et d'une portée de chiots déposés à notre porte dut retourner à la ferme qu'on avait pour maison de vacances et qui permettrait de n'être plus les uns sur les autres.

Vous m'avez connu adolescente, j'adorais autant faire des espiègleries qu'étudier. Cela n'a pas trop changé mais je suis plus souvent réfléchie.

Ainsi je sortis de votre académie avec une mention très bien et le reste a déjà été dit. Ma passion pour enseigner et partager mes connaissances particulièrement
en SVT et physique-chimie ne m'a pas quittée et c'est pourquoi aujourd'hui je reviens entre ces murs pour y déposer ma candidature de professeur d'SVT.


Menaces si refus: Je continue mon discours 8D ? PAN



_________________


 Like a Star @ heaven Florida Like a Star @ heaven

Kitty

avatar


Messages : 13
Pépins : 31
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 28
Fruit : Cacao
Métier/Etude : Professeur de SVT des collégiens de l'académie de Tropica et remplaçante du même poste au lycée quand le professeur est malade/pas là
Localisation : Un peu partout ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une Cacao voulant devenir professeur   Mar 24 Juin - 22:32

Félicitations
Pas de soucis pour toi mon cacao! Sache que connaissant tes aptitudes ta passion pour les moustiques, tu as sans problème ton travail de Prof' des SVT au collège. Malgré tout je pense que le directeur restera traumatisé par ton histoire familiale. Cela lui rappelle que Giselle l'attendait à la maison ...

Ania Bradford

avatar
compte fonda' /PNJ

Messages : 64
Pépins : 149
Date d'inscription : 18/03/2014




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://befruit.forumactif.org
 

Une Cacao voulant devenir professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voulant devenir plus grand qu'un Dieu, il était devenu plus petit qu'un homme
» Comment devenir prof de rp ?
» Animagus, de Julius Skaghetti
» Pour devenir partenaire
» Professeur Binns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Fruit :: Administration :: Personnages :: Un métier rien que pour vous-